actualité

L’ALIMENTATION DURABLE : ÇA NE COUTE PAS PLUS CHER !

Consommer moins/mieux/local, c’est meilleur pour la santé, pour la planète, pour le porte-monnaie, tout en se faisant plaisir !

Comme vous le savez, l’alimentation durable fait partie de l’ADN de monpanierbleu®.

Nous avons participé le 4 avril, à la table ronde organisée par Fabrice Roy des Nouvelles Gastronomiques de la Côte d’Azur et les étudiants de Skema Business School, autour d’une étude exclusive📊 sur les liens entre restaurateurs et producteurs locaux.

Dans la continuité de cette table ronde, nous vous faisons parvenir une enquête complète publiée par L’ADEME à ce sujet ;

 

 

Quelques informations à prendre en compte ;

L’alimentation génère des impacts environnementaux importants : le quart des émissions de gaz à effet de serre en France provient de nos assiettes, au travers de la production, de la transformation, du transport, de la distribution et de la consommation de nourriture.

 

Pour s’engager dans une consommation alimentaire meilleure pour soi et pour l’environnement, le rôle du consommateur est essentiel, en complément des actions mises en place par les agriculteurs, les producteurs et les distributeurs. Il est possible d’agir à titre individuel en modifiant ses habitudes alimentaires et en réduisant le gaspillage alimentaire.

 

Aujourd’hui le gaspillage alimentaire représente plus de 30kg par an et par habitant, dont 7kg d’aliments encore emballés.

Quelques actions simples pour consommer différemment et adopter un comportement éco-responsable, tout en économisant votre argent.

 

  • EVITEZ L’IMPROVISATION POUR VOS COURSES

Faire une liste de courses cela vous permet d’éviter d’acheter en trop grande quantité et de pouvoir consommer l’ensemble des aliments achetés avant leur date de péremption. Cela permet d’assurer l’état des stocks dans vos placards et donc d’éviter de jeter vos aliments.

Évitez de faire vos courses quand vous avez faim. Fini les achats impulsifs, allez à l’essentiel.

 

 

  • VEILLEZ A LA CHAINE DU FROID

Afin que les produits restent le moins longtemps possible hors des réfrigérateurs et congélateurs, favoriser un parcours qui respecte la chaine du froid. Notamment lors de vos livraisons à domicile, une simple interruption de quelques minutes suffit à déclencher une prolifération bactérienne. De ce fait, la gestion de la chaîne du froid est très important et permet de préserver toute la qualité et de les garder sains l’ensemble des produits depuis leur lieu de production jusqu’à chez vous.

 

 

 

  • VERIFIEZ VOS DATES DE PEREMPTION

Attention a bien faire la distinction entre date limite de consommation (DLC) et date de durabilité minimale (DDM), qui remplace la date limite d’utilisation optimale (DLUO)

DLC : Au-delà de la date indiquée, le produit ne peut plus être ni vendu ni consommé, car il pourrait provoquer une intoxication alimentaire.

Mention sur l’étiquette : « À consommer jusqu’au » accompagné du jour et du mois

(Viandes, poissons, œufs, produits laitiers)

DDM : Au-delà du délai mentionné, les qualités gustatives et nutritionnelles du produit peuvent s’altérer mais il reste consommable.

Mention sur l’étiquette : « À consommer de préférence avant le… » suivi d’une indication temporelle d’autant plus précise que la DDM est courte

(Produits secs, stérilisés, lyophilisés et déshydratés)

 

 

  • BIEN RANGÉS, LES ALIMENTS SE CONSERVENT MIEUX

Pour cela, il convient de savoir ce que signifient les indications de conservation figurant sur les emballages des aliments.

Conserver au congélateur => conserver au congélateur à min. -18 ℃
Conserver au réfrigérateur => conserver entre +2 et +5 ℃
Conserver au frais => conserver jusqu’à +15 ℃, hors réfrigérateur
Conserver à température ambiante => conserver entre +18 et +22 ℃
Conserver au sec => conserver dans un endroit sec avec un degré hydrométrique de max. 70 %
Conserver à l’abri de la lumière => protéger de la lumière directe
Conserver dans un endroit humide & frais => conserver entre +6 et +15 ℃, avec un degré hygrométrique de 70-90 %

 

Il est aussi possible de congeler les aliments pour allonger leur durée de vie. Par exemple, si la date de péremption d’un produit approche et que vous pensez ne pas pouvoir l’utiliser avant, congelez-le.

 

Surveillez également vos fruits afin qu’ils ne contaminent pas les autres. Par ailleurs ont peut constater que les fruits et légumes achetés au marché ou directement au producteur ont tendance à flétrir, tandis que les fruits et légumes achetés en grandes surfaces ont tendance à moisir. Cela peut être expliqué par les différents modes de conservation.


LE SAVIEZ-VOUS ?

Un œuf frais se conserve de 10 à 12 jours à partir de la date de ponte, mais un œuf dur ne reste bon que 2 à 3 jours.

Une fois les paquets ouverts, la charcuterie ne reste consommable que 2 à 3 jours et le fromage frais 3 à 4 jours.

 

 

  • CUISINEZ LA BONNE QUANTITE POUR LIMITER LES RESTES

Bien doser ses aliments permet d’éviter les restes qui s’accumulent dans votre réfrigérateur ou parfois même dans votre poubelle.

Utilisez des instruments appropriés : verre doseur, tasse, cuillère à soupe et balance sont quelques ustensiles bien pratiques pour calculer les quantités adaptées au nombre de personnes à table.

Comme vous le savez peut-être beaucoup de grands chefs préconisent aujourd’hui une cuisine anti-gaspi, retrouvez leurs conseils sur leur blog, ou en allant directement dans leurs restaurants.

Vous pouvez aussi retrouver plus d’informations sur ce sujet :

  • Les nouvelles Gastronomique 
  • Togoodtogo : Communauté qui lutte contre le gaspillage alimentaire grâce à une appli qui permet aux citoyens de récupérer les invendus…
  • Oui!Greens : L’appli qui permet aux producteurs et distributeurs de fruits et légumes de trouver des acheteurs locaux pour leurs produits hors norme.

Vous aussi faites évoluer vos habitudes alimentaires. Consommer moins, mieux et local avec monpanierbleu.com :

La qualité des meilleurs Artisans, Commerçants et Producteurs alimentaires Azuréens, livrée chez vous !