Comment en finir avec la rétention d’eau, par Grégoire Aguilar, coach sportif et bien-être

Comment en finir avec la rétention d’eau, par Grégoire Aguilar, coach sportif et bien-être

C’est l’été, il fait chaud mais je fais facilement de la rétention d’eau… que dois-je faire ?
Est- ce que je devrais boire davantage d’eau ou pas ?
Souvent on me pose la question et on me dit qu’il ne faut pas trop boire, car on a déjà plein d’eau dans le corps et qu’on n’arrive pas à l’éliminer…

Alors, c’est vrai qu’on a de l’eau sous cutanée ou intra musculaire en excès mais si on retient l’eau, c’est qu’on a surement un déséquilibre Sodium / Potassium.

Ce désagrément pourrait venir également d’autres facteurs tels que :

  • Une insuffisance cardiaque, responsable d’œdème et d’essoufflement.
  • Une mauvaise circulation sanguine et lymphatique avec un problème de varices et un mauvais retour veineux.
  • Un travail défaillant des reins qui empêcherait d’éliminer les liquides en excès.
  • Une hypothyroïdie, où la circulation du sang se fait moins bien, avec le cœur qui « pompe » mal le sang.
  • Un foie défaillant qui entraine une augmentation de la pression dans le circuit veineux, traduisant une dilatation des vaisseaux et l’apparition d’œdèmes.
  • L’absorption de certains médicaments (cortisone et autres traitements hormonaux…)

Mais vu que l’alimentation est un facteur très important pour avoir une santé de fer, je préfère m’attarder sur l’équilibre Potassium / Sodium.


Tout d’abord, il faut être sûr de boire suffisamment d’eau chaque jour (même si ça peut paraitre paradoxal), car l’organisme va déstocker l’eau en excès.

Ensuite il faut vraiment consommer des aliments riches en Potassium pour assurer l’équilibre cité ci-dessus, car il est vraiment facile d’être en excès de Sodium.

Effectivement nous pouvons trouver à l’intérieur d’une cellule saine principalement du Potassium et à l’extérieur de cette même cellule principalement du Sodium. Lorsque l’on a une alimentation trop riche en sel, on aura une concentration encore plus grande de Sodium à l’extérieur de cette cellule. Comme le corps n’aime pas les déséquilibres, il va faire en sorte de diluer cette forte concentration de Sodium avec l’eau de notre corps. D’où la rétention d’eau sous cutanée.
En réduisant donc l’apport de sel et en augmentant la concentration de potassium grâce à notre alimentation, nos cellules retrouvent un équilibre satisfaisant pour éviter l’excès d’eau sous cutanée.

Pour baisser le taux de Sodium dans le corps, il faut :

  • Diminuer l’ajout sel dans nos plats,
  • Eviter l’alcool,
  • Eviter la charcuterie (beaucoup trop riche en sel),
  • Réduire le fromage,
  • Réduire considérablement les aliments raffinés comme le sucre et les farines blanches. Vous comprenez donc qu’il est temps de passer aux farines complètes, voire semi complètes si ce n’est pas encore fait.
  • Bannir les produits industriels dans lesquels les industriels ajoutent toujours du sel et dont le corps n’a absolument pas besoin.

Autre facteur important, il faut rajouter du Potassium dans notre assiette comme vous l’avez déjà compris…
On retrouve ce minéral en quantité dans les fruits tels que la pastèque, le melon, le raisin et les pêches. Ça tombe bien ce sont des fruits de saison !
Pour ce qui est des légumes, préférez le fenouil, le concombre, le céleri branche et les asperges qui sont de saison,mais aussiles poireaux et les navets.
Les professionnels de la santé préconisent un taux environ de 4500 mg de Potassium par jour.

En plus d’une alimentation riche en fruits et légumes, qui couvre beaucoup plus de la moitié de nos besoins en Potassium, il faut savoir que 100 g de lentilles fournit 810 mg de Potassium, 100 g de dates séchées donne 790mg de Potassium et 100 g d’amandes apporte 700 mg de Potassium

En plus de cet équilibre Potassium / Sodium nécessaire à la prévention de la rétention d’eau, le potassiumcontribue au bon fonctionnement des reins et des glandes surrénales, il favorise la synthèse des protéines et le métabolisme des glucides. Enfin il fait baisser la tension artérielle.
Si nous manquons de ce minéral, cela va entrainer de la fatigue, un état faible, des crampes musculaires, de la paresse intestinale, des ballonnements, des douleurs abdominales et de la constipation.

Pour ce qui est du Sodium, 1 g de sel est égal à 400mg de Sodium.
On considère qu’on est en excès de Sodium lorsqu’on en a plus de 2400 mg par jour dans notre organisme. Dans ce cas-là on dit que la personne est en hypernatrémie. Il faut alors consommer environ 6 g de sel par jour pour atteindre ce niveau élevé de Sodium. 6 g de sel par jour, c’est très rapide à atteindre !
L’Hypernatrémie, favorise la pression artérielle donc une hausse de risque d’AVC, mais aussi une hausse de maladie cardio vasculaire, une hausse de maladie rénale et une hausse d’ostéoporose.

Bref, on comprend pourquoi on dit qu’il faut réduire notre consommation de sel…

Nous pouvons également faire une cure de queue de cerises, qui a une fonction diurétique, pour aider les reins à éliminer l’excès d’eau en nous. Une consommation plus élevée de thé vert, voire de la reine des prés, qui ont tous les deux des effets diurétiques.

Si vous êtes adeptes des huiles essentielles, le lentisque pistachieret l’hélichryse italienne associés à l’huile végétale de calophylle nous aidera à dégonfler ces zones et donneront un aspect lisse et ferme à notre peau.

Et enfin l’activité physique ne fera que donner un coup de boost à notre cœur et à nos muscles qui nous permettront d’assurer, entre autres, un meilleur retour veineux !