actualité

L’alimentation durable et la gastronomie sur la Côte d’Azur : TOUS consomm’acteurs !

Le 7 avril dernier, sur l’invitation de Fabrice Roy des Nouvelles Gastronomiques de la Côte d’Azur et de Monaco et de Skema business School, Olivier représentait monpanierbleu® à une table ronde, avec Théodora Hauzer (restauratrice à Villeneuve-Loubet, Disciple d’Escoffier, Membre du Collège Culinaire de France), Christian Cottard (artisan Maître Pâtissier à Antibes, Président de l’Union des Artisans Pâtissiers Glaciers Chocolatiers des Alpes-Maritimes), Michel Dessus (Président de la Chambre d’Agriculture des Alpes-Maritimes), et Richard Duvauchelle: (Conservateur du Musée Escoffier de l’Art Culinaire). 

Sur la base des résultats de la première grande enquête menée sur les relation entre les producteurs locaux et les restaurateurs dans les Alpes-Maritimes, il ressort que beaucoup reste à faire, même si de nombreux artisans, commerçants, paysans, producteurs et restaurateurs, et aussi des projets comme monpanierbleu.com, ont déjà intégré l’alimentation durable dans leur quotidien.

Au-delà des contraintes propres à notre département : sous-production en bio pour répondre à la demande ; exploitations et terrains cultivés en trop faible proportion ; logistique ; coûts… les participants à la table ronde ont convenu que le développement d’une approche qualitative et éco-responsable était la responsabilité de tous, chacun à son niveau, y compris les consomm’acteurs, qui doivent exercer leur libre-arbitre en favorisant producteurs, artisans locaux et restaurateurs locavores. 

Si on interroge les Azuréens, y compris la génération « millenials » 20-30 ans, une grande majorité vous dira que l’alimentation durable et locale est une priorité, mais que faute de temps ou de budget, ils choisiront plutôt les grandes surfaces ou le e-commerce, ou encore les livraisons de restauration rapide.

 

Ces comportements résultent de 3 principaux facteurs :

  • Le manque de connaissance et les aprioris : on ne sait pas que des solutions locales existent : 06àtable au MIN de Nice, la plateforme monpanierbleu.com… ; on ne sait pas que la maison Jean-Marc Bordonnat à Nice propose la meilleure baguette tradition du département à 1 € ; on ne sait pas que des maîtres restaurateurs proposent des menus abordables dans leur restaurant ; on ne sait pas que le pâtissier ou le chocolatier du quartier vous proposent des produits de grande qualité à des prix raisonnables…
  • Le manque d’envie : la plupart des choses, tant au niveau personnel que professionnel, se résument souvent à cette question : est-ce qu’on a envie ou pas ? Est-ce qu’on a envie d’aller acheter son huile d’olive au Moulin d’Opio ? Est-ce qu’on a envie de tester les produits de Jean de la Tomate, épicerie locavore à Nice ? Est-ce qu’on a envie d’acheter son poisson à la poissonnerie Beluga, marché Gambetta à Cannes ? Est-ce qu’on va découvrir les fromages proposés par 365 Fromages à Valbonne, ou un vin rouge de St Jeannet ? Est-ce qu’on va commander les plateaux repas pour une réunion d’entreprise chez Bistrot&Traiteur à Mouans-Sartoux ? Est-ce qu’on se dit qu’on peut acheter les produits des artisans, commerçants et producteurs Azuréens sur monpanierbleu.com et se faire livrer chez soi ?
  • Le manque de temps : qu’on soit étudiant, actif ou retraité, ou même touriste de passage dans notre belle région, les journées de 24 heures passent très/trop vite ! Du coup on recherche la facilité. On ne prend pas le temps de chercher, de comparer, de rencontrer…

Si tout le monde ne s’y met pas, des pouvoirs politiques locaux aux consommateurs/utilisateurs, en passant par les artisans, commerçants, producteurs, restaurateurs, ça ne pourra pas fonctionner. Celles et ceux qui investissent de l’énergie, du temps, de l’argent, mais aussi toute leur passion, ne pourront pas continuer. Et celles et ceux qui se contentent de ce qu’ils achètent en grande surface ou chez les géants du e-commerce ne s’y retrouveront pas non plus.

 

Chez monpanierbleu®, avec nos partenaires artisans, commerçants et producteurs Azuréens, mais aussi avec les restaurateurs locaux, avec d’autres projets locaux également dans la dynamique de faciliter le quotidien des Azuréennes et des Azuréens, nous pensons que l’économie collaborative, avec des synergies et des collaborations, peut être la solution, plutôt que l’individualisme et la consommation à outrance.

 

OSEZ l’alimentation durable Azuréenne, et la gastronomie Azuréenne ! PRENEZ DU TEMPS pour CHERCHER, pour découvrir, pour échanger.

En achetant chez les artisans, commerçants, producteurs et restaurateurs locaux, vous participez à financer la QUALITE de VOTRE alimentation durable locale, de VOTRE gastronomie locale, et de VOS services qui facilitent vos courses au quotidien et vos événements, auprès de femmes et d’hommes passionnés par leur métier et par les clients qui viennent les voir, soit sur leur exploitation, soit dans leur boutique, soit dans leur restaurant, ou encore sur leur boutique en ligne et vous faire livrer chez vous… pour justement gagner du temps, sans perdre en qualité, et même sans dépenser plus !

 

Nous n’avons pas pu citer tous les artisans, commerçants, producteurs, chefs privés, traiteurs, qui ont rejoint le projet monpanierbleu, ou qui vont le rejoindre dans les prochaines semaines… MERCI pour votre patience et pour croire en NOTRE projet collectif Azuréen.

 

Vous aussi, rejoignez la communauté bleue et participez à la relance du commerce de proximité Azuréen et à l’alimentation durable Azuréenne, en commandant sur monpanierbleu.com !

 

Vous pouvez compter sur les bleus. Les bleus comptent sur vous ! 😊